l’Entrée en Eglise

Tu exprimes publiquement ton désir de devenir Chrétien et l’Église l’accueille.
Lors d’une célébration, avec l’équipe d’accompagnement et en présence de la communauté, le prêtre ou le diacre t’accueille à la porte de l’église et t’invite à franchir le seuil en t’appelant par ton prénom.
Le dialogue s’instaure, suivi de la demande d’adhésion à la foi chrétienne « Que demandes-tu à l’Église de Dieu ? » Tu réponds : « La foi. ».
Les accompagnateurs et les fidèles sont interrogés sur leur intention de t’aider dans ta démarche.
La signation du front et des sens est un moment important. Tu es marqué au front de la croix, signe de ta nouvelle condition. Ensuite a lieu la signation des sens : des oreilles, des yeux, de la bouche, de la poitrine, des épaules.
On peut t’inviter à ajouter un nouveau prénom de baptême à celui de ton état civil, si tu n’as pas de prénom chrétien.
Puis tu es invité à entrer dans l’église.
Après l’homélie, a lieu la tradition de la Parole : tu reçois d’un accompagnateur la Bible ou le Nouveau Testament. Ce geste est important : c’est l’Église, dépositaire de la Parole qui la transmet.
Ensuite, toute l’assemblée prie pour toi.
Si on célèbre l’eucharistie, tu seras renvoyé, avec l’équipe d’accompagnement. Vous prendrez du temps pour revenir sur ce temps liturgique, ce qui a été vécu, ressenti, les questions que tu te poses.
A la fin de la célébration eucharistique, tu rejoindras l’assemblée pour la signature du registre.